Heating Avenue, réflexion sur l’avenir du secteur du chauffage

Retour à l'aperçu
Pro

Quelles sont les perspectives de la transition énergétique pour les professionnels du chauffage et pour les consommateurs ? Le mazout et le gaz naturel peuvent-ils contribuer à atteindre les objectifs climatiques ? Les représentants du secteur du chauffage ont répondu à la question lors du congrès Heating Avenue, à Batibouw, le 22 février. 300 installateurs de chauffage, distributeurs de mazout et autres professionnels du secteur étaient présents.

En Belgique, 50% du parc de chaudières a plus de 20 ans

En Belgique, une habitation sur trois est chauffée au mazout et 50% du parc global de chaudières a plus de 20 ans. Leur remplacement par la combinaison d’une chaudière mazout à haut rendement et d’une énergie renouvelable permet des gains énergétiques et environnementaux considérables. Le mazout est l'une des solutions qui s’imposent dans les projets de rénovation.

Coûts globaux et émissions des systèmes de chauffage en rénovation sur 15 ans
Les combustibles liquides offrent des atouts pour la transition énergétique. Nous proposons à l’utilisateur de mazout de contribuer à une consommation d’énergie à faibles émissions de carbone.
Willem Voets, General Manager Informazout

Concilier réduction des émissions, sécurité d’approvisionnement et accessibilité financière

Concilier réduction des émissions, sécurité d’approvisionnement et accessibilité financière n’est pas simple et prend du temps. Toutes les énergies existantes seront nécessaires pendant encore plusieurs années afin de fournir à chacun un système de chauffage confortable et abordable. Il faut donner le temps à chacun de s’adapter.

Les workshops organisés dans le cadre de Heating Avenue ont démontré que confort, durabilité et économie d’énergie sont compatibles. Jan Bral (Jan Bral Verwarming Airco Sanitair) a détaillé le fonctionnement d’un chauffage hybride. Il a souligné les points d’attention lors de la combinaison d’une installation au mazout avec des énergies renouvelables. 

Dr. - Ing. Hajo Hoffmann (Tec4Fuels) a traité des combustibles liquides bas carbone tels que biocombustibles durables, huile végétale hydrotraitée (HVO) et e-fuels. Selon lui, ces produits bénéficient d’une densité énergétique élevée. Ils s’intègrent aussi parfaitement dans les infrastructures existantes.

Jan Bral (Jan Bral Verwarming Airco Sanitair)

Jan Bral

Jan Bral Verwarming Airco Sanitair
Dr. - Ing. Hajo Hoffmann (Tec4Fuels)

Dr. - Ing. Hajo Hoffmann

Tec4Fuels
Willem Voets (Informazout)

Willem Voets

Informazout

Informazout propose au consommateur un plan d’action en trois étapes

La consommation annuelle moyenne du mazout a diminué de 30% depuis 1990. Le mazout ne contient quasiment plus de soufre depuis 2016. Mais il faut aller plus loin. Lors de Heating Avenue, Informazout a présenté un plan d’action en 3 étapes :

  1. Augmenter l’efficacité énergétique
  2. Combiner avec les énergies renouvelables
  3. Intégrer les combustibles liquides innovants obtenus par les nouvelles technologies (HVO, Power-to-Liquid, Biomass-to-Liquid…) pour augmenter l’efficacité énergétique tout en évoluant vers une société bas carbone
Informazout a présenté son plan d'action en 3 étapes

De nouveaux systèmes et des technologies prometteuses commencent à apparaître… Qu’en est-il précisément ? Et quel est le rôle des professionnels du chauffage dans cette évolution ?

Ces questions étaient au cœur du débat organisé entre les représentants du secteur du chauffage.

« D’importantes recherches sont en cours dans les entreprises et les universités de notre pays pour étudier les nouveaux combustibles et les possibilités offertes par ceux-ci. Une des grandes innovations est le procédé Power-to-Liquid selon lequel des hydrocarbures liquides sont synthétisés à partir d’hydrogène et de dioxyde de carbone capté dans l’air, entre autres. Ces combustibles synthétiques peuvent être neutres en CO2. Et comme ils conservent leur forme liquide, cela facilite le transport et le stockage de l’énergie. Des essais sont en cours en Allemagne, en Autriche et en Suisse où ces combustibles liquides sont utilisés sans adaptation des installations de chauffage existantes. »

Willem Voets (Informazout)

 « Le chauffage d’aujourd’hui et de demain se fera avec des appareils très modernes, soit au gaz, soit au mazout. Une installation de chauffage, c’est désormais bien plus que la chaudière. Il y a aussi la régulation, tout ce qui permet de gagner en efficacité, les techniques hybrides… L’information doit venir des fabricants tandis que l’installateur doit progressivement devenir un conseiller du client. »

Werner Neuville (Cedicol)

« Il faut avant tout une politique claire. Que le scénario soit connu ! Ce sera alors beaucoup plus facile pour le secteur de former les installateurs et de donner les bonnes informations. De leur côté, les différents secteurs doivent davantage collaborer. Ensemble, ils peuvent faire plus, car il est clair que nous évoluons vers une combinaison de nouvelles technologies. »

Jan Lhoëst (Techlink)

« Nous croyons principalement dans les chaudières à condensation et les solutions hybrides. Dans un horizon à 10 ou 15 ans, ces techniques seront complétées par des innovations permettant de développer des appareils encore plus durables. Mais nous sommes convaincus que le marché propose aujourd’hui déjà des appareils efficaces et durables. Le consommateur ne doit donc pas retarder l’investissement destiné à renouveler son installation. »

Steven Van Caekenberghe (gas.be)

La question du remplacement des anciennes installations de chauffage était au cœur du débat, de g. à d. : Jan Lhoëst (Techlink), Steven Van Caekenberghe (gas.be), Werner Neuville (Cedicol), Willem Voets (Informazout) et Bjorn Crul (modérateur).

La question du remplacement des anciennes installations de chauffage était au cœur du débat, de g. à d. : Jan Lhoëst (Techlink), Steven Van Caekenberghe (gas.be), Werner Neuville (Cedicol), Willem Voets (Informazout) et Bjorn Crul (modérateur).

Mémorandum 2019 d’Informazout, en primeur à Heating Avenue

Destiné au pouvoir politique à l’approche des élections de mai prochain, le Mémorandum 2019 d’Informazout a été distribué en primeur lors de Heating Avenue. Ce Mémorandum démontre comment les combustibles liquides peuvent contribuer à une transition énergétique abordable. Il sera distribué à tous les cabinets politiques et services d’études.

Sur le même sujet

Le mazout fait partie de la solution
Pro
Les préoccupations climatiques occupent à raison le coeur de tous les débats. Dans ce débat, nous...
Isolation
Pro
54% des Belges ont des projets de rénovation – principalement des travaux d’isolation.