La communication d’Informazout a atteint de nouveaux records en 2020

Retour à l'aperçu
Pro

L’objectif de la communication d’Informazout est, d’une part, de sensibiliser les consommateurs quant à l’intérêt de continuer à se chauffer au mazout et, d’autre, part de défendre les intérêts de notre source d’énergie. En cette année si particulière, l’équipe d’Informazout a multiplié les efforts de communication. Avec d’excellents résultats à la clé. Voici un court aperçu des campagnes menées en 2020 et quelques conclusions intéressantes.

Quelle est la stratégie de communication d’Informazout ?

Toute la communication d’Informazout s’articule autour de son plan en 3 étapes, mis en place il y a déjà quelques années :

  1. Encourager le renouvellement des chaudières afin d’améliorer l’efficacité énergétique
  2. Promouvoir les systèmes de chauffage hybrides
  3. Faire connaître les nouveaux combustibles liquides pauvres en carbone

« Ces trois dernières années, nous avons beaucoup communiqué sur les étapes 1 et 2. Vous avez par exemple probablement déjà entendu nos spots radio sur la combinaison parfaite entre le mazout et les énergies renouvelables », explique Filip Lannoy, Marketing Manager d’Informazout. « Cette communication à l’échelle nationale s’est poursuivie en 2020, en collaboration avec les plus grandes chaînes de radio, des magazines grand public de référence, des sites spécialisés et la presse généraliste et professionnelle ».

« En 2020, Informazout a consacré plus d’attention à la troisième étape, sur les nouveaux combustibles liquides pauvres en carbone »
Filip Lannoy, Marketing Manager Informazout

« Nos articles ou reportages sur les nouveaux combustibles liquides et les tests sur le terrain que nous réalisons ne vous ont certainement pas échappé. Nous avons en effet publié ce type de contenu sous différentes formes : articles de blog, articles ‘native’, reportages télévisés, MazoutMails, plateformes web et newsletters de parties tierces, publireportages dans les journaux, réseaux sociaux… Un mix média bien pensé et efficace, comme le montrent les résultats. »

Toute la communication vers le consommateur renvoie vers le site internet afin de l’informer de la manière la plus complète possible. « Nous stimulons toujours le consommateur à se rendre sur notre site afin de lui présenter encore plus de contenus et de lui faire découvrir nos outils. Nous invitons également le consommateur à nous laisser son adresse e-mail et à s’inscrire à nos newsletters, les MazoutMails », ajoute Filip Lannoy. « L’objectif est ensuite de le rassurer, de le guider dans ses choix pour son installation de chauffage au mazout et de le fidéliser. »

Quels sont les résultats ?

Toutes les activités liées au site internet sont bien sûr monitorées et analysées. Les efforts de communication se sont traduits par un nouveau record de trafic pour 2020. En 2020, le site a dépassé les 2 millions de sessions (2.201.314 pour être précis), soit une progression de 45,5 % par rapport à l’ensemble de 2019. Informazout ne ménage pas non plus ses efforts sur le blog, avec 72 articles parus en 2020. Et les efforts paient : le blog a gagné 12 % de trafic au cours de l’année écoulée, en comparaison avec l’année précédente, tandis que le trafic organique (les recherches spontanées via les moteurs de recherche sur Internet) a fait un bond de 54 % !

« La bonne nouvelle est que cette hausse du trafic a entraîné une forte progression des conversions, par exemples le nombre d’inscriptions à la newsletter ou encore le nombre de téléchargements de nos guides informatifs »
Vinciane Oleffe, Communication Manager Informazout

« Dans ce but, nos efforts se répartissent sur différents canaux : site web, publicités sur google, présence sur les réseaux sociaux, mais également le Concours Chaleur Gratuite qui est une source importante de leads. Entre novembre 2019 et novembre 2020, notre base de données MazoutMail a augmenté de pas moins de 10 % et près d’un million de MazoutMails ont été envoyés durant les 10 premiers mois de l’année ! », affirme Vinciane Oleffe, Communication Manager d'Informazout.

Communiquer… mais pas que !

Si la communication est bien entendu au cœur des activités d’Informazout, l’équipe met de nombreuses autres recherches et initiatives en place.

« Voici maintenant un peu plus d’un an qu’Informazout encadre des tests de terrain avec les combustibles pauvres en carbone », explique Vinciane Oleffe. Mais l’élément phare du travail d’Informazout en 2020 est assurément la mise à jour de l’étude comparative de l’impact sur le climat des émissions de gaz à effet de serre du chauffage au mazout et au gaz naturel, réalisée en collaboration avec le bureau d’études indépendant RDC Environment, et soumise à une revue critique par des professeurs de la KUL et de l’ULiège. ».

Communication avec les autorités et décideurs politiques

Si une grande partie des activités de communication d’Informazout s’adresse aux consommateurs de mazout et au grand public, Informazout n’oublie pas pour autant les autorités et décideurs politiques auprès de qui elle défend l’utilisation du mazout. Plusieurs contacts avec les différents cabinets ministériels ont eu lieu au cours de l’année écoulée. Parmi les arguments exposés lors de ces échanges, les résultats de l’analyse comparative du cycle de vie du mazout et du gaz naturel fut incontestablement un argument de poids.

4 exemples de réalisations d’Informazout en 2020

1. La campagne Informazout autour de Batibouw

La période de Batibouw est un moment phare de l’année. Informazout a été omniprésente à travers une campagne multichannel impressionnante.

Le but était de donner un maximum de visibilité au chauffage au mazout, aujourd’hui et dans le futur :

  • spots radio (la campagne radio dans son ensemble aura été entendue par plus de 2 millions de belges, des résultats supérieurs à ceux de 2019),
  • publicité ciblée vers les consommateurs de mazout en ‘addressable TV’ (les spots ont été montrés 502.000 fois à des consommateurs de mazout),
  • campagne print dans des magazines B2B et B2C
  • campagne dans plusieurs grands journaux,
  • vidéos natives sur des sites d’information,
  • newsletters…
Notre série d'articles sur les nouveaux combustibles a été lue 95 000 fois sur tous les sites d'information nationaux.
Nos articles et publirédactionnels sont parus dans divers journaux et magazines.
Nous avons montré nos spots aux consommateurs de mazout par l'intermédiaire de "l'addressable TV".

2. Tests des nouveaux combustibles sur le terrain

Les nouveaux combustibles pauvres en carbone, comme le HVO et l’EMAG, sont souvent présentés à juste titre comme les combustibles ‘du futur’. Grâce à ces tests de terrain, nous montrons que ces combustibles renouvelables peuvent être utilisés sans problème dans les systèmes de chauffage existants et nous offrons la perspective d'un avenir plus durable en matière de chauffage. Un avenir bien plus proche que certains ne le pensent.

Cette année, Informazout a déjà mené deux tests grandeur nature dans des conditions réelles chez des consommateurs à Ternat et à Boom. D’autres tests sont prévus prochainement. Ces tests ont fait l’objet de vastes campagnes et ont profité d’une belle couverture médiatique. Les 4 reportages vidéo sur Canal Z/Kanaal Z ont par exemple été vus par 541.000 téléspectateurs en moyenne, les publireportages lus plus de 95.000 fois et les dépliants distribués à plus de 30.000 clients mazout.

3. Actualisation de l’étude RDC

La mise à jour de l’étude comparative des émissions de gaz à effet de serre du chauffage au mazout et au gaz naturel et de leur impact sur le réchauffement climatique a elle aussi bénéficié d’une visibilité importante dans les médias ces dernières semaines.

Cette visibilité dépasse largement les canaux d’Informazout :

  • grands sites d’information (La Libre, Le Soir, La DH, Standaard, Nieuwsblad, GVA, Het Belang van Limburg)
  • presse quotidienne et magazines à grand tirage (L’Echo/De Tijd, Knack, So Soir, Standaard Magazine)
  • sites spécialisés dans la construction (Sanilec, L’entreprise, Installatie360, Bouwnieuws)

Ses conclusions sont très intéressantes pour notre secteur !

L’impact sur le climat des émissions totales de gaz à effet de serre d'un système de chauffage au gaz naturel est 22 % plus élevé que celui d'une installation au mazout, si l'on considère une période de 20 ans.
-

4. Lobbying dans les coulisses

Moins visible de l’extérieur mais tout aussi important pour l’avenir de notre secteur : le travail de lobbying mené sur les plans régional, national et européen. Un travail important a lieu en coulisses pour convaincre les décideurs politiques que les combustibles liquides ont encore de l’avenir.

C’est en partie grâce à ces efforts que l’interdiction qui planait sur le remplacement de chaudières au mazout dans le cadre d’une rénovation ne sera pas d’application dès 2021.

N’hésitez pas à relayer ces publications/campagnes dans votre communication client ou sur vos réseaux sociaux. Ces campagnes ont très bien fonctionné, utilisez-les !

Et si vous testiez le programme MazoutMails ?

Les distributeurs qui participent au programme MazoutMails sont satisfaits de ces newsletters mensuelles et de l’impact de cette communication. Non seulement elle améliore votre relation avec vos clients mais renforce également l’image professionnelle de votre entreprise. Quant aux lecteurs, ils sont de plus en plus intéressés par des sujets tels que se chauffer plus efficacement ou se chauffer avec des combustibles d’avenir. Vous hésitez à franchir le pas ? Vous vous posez des questions ? Appelez Vinciane au 02/558.52.31. Elle se fera un plaisir de vous apporter des réponses.

Sur le même sujet

Informazout a informé les installateurs sur l’avenir du mazout à Install Day
Pro
Informazout a informé les installateurs sur l’avenir du mazout à Install Day.
Le mazout fait partie de la solution
Pro
Les préoccupations climatiques occupent à raison le coeur de tous les débats. Dans ce débat, nous...